A table avec Aude

Déjeuner dans un jardin parisien

PHOTOGRAPHE: MAGALI PERRUCHINI

C
hez nous, c’est déjà la rentrée. Alors on a eu envie de prolonger l’été, les soirées chaudes qui n’en finissent pas au soleil déclinant, les apéros éternels, les diners d’amitié où il n’est jamais question de rentrer et on s’est invité chez Aude Augais, fondatrice de Les Artisans, pour un déjeuner A Table Avec nous.

Les Artisans (www.lesartisans.paris) ce sont des ateliers d’initiation au savoir-faire par des Artisans d’art, une initiative géniale lancée par Aude en 2017. Evidemment on a pas mal de choses en commun, dont cette passion pour les objets qui ont une âme et les gens qui font avec cœur et savoir.

Pour nous, Aude a concocté un repas frais et gourmand (gaspacho maison, tian de tomates courgettes et burgers maison) dans une vaisselle qui revisite la porcelaine traditionnelle limousine avec des pièces de grès contemporaines et des verres de Biot à bulles soufflés bouche à tomber. Ajoutez à cela le luxe de pouvoir déjeuner dans le petit jardin de leur maison parisienne et c’est comme si c’était toujours les vacances d’été !

Si avec la rentrée vous avez envie de vous lancer dans de nouvelles activités manuelles enseignées par des artisans talentueux et passionnés, allez faire un tour sur www.lesartisans.paris !

Aude, raconte nous qui tu es !

Je suis une jeune quarantenaire, mère de 4 enfants et après un « tour du monde » en famille et 15 ans dans le monde de la finance et de la banque, j’ai eu envie de me rapprocher des métiers d’art que j’affectionne particulièrement. Cette parenthèse autour du monde et l’impulsion de mon mari entrepreneur m’ont permis de prendre le large et tenter l’aventure ! J’ai créé « Les Artisans » pour encourager les liens entre artisans d’art et amateurs autour d’ateliers d’initiation. Je crois que c’est en expérimentant le savoir-faire des artisans qu’on est en mesure de comprendre leur univers et leur travail. Nous proposons des séances de découverte et des cycles d’apprentissage autour de plusieurs disciplines pour les adultes et la jeune génération. Ce qui m’anime aujourd’hui c’est la volonté de valoriser le travail des artisans d’art, dont les métiers peuvent être rares ou méconnus et de favoriser leur transmission en suscitant la curiosité du grand public.

Vous habitez cette maison incroyable, où tu accueilles aussi les artisans d’art qui y animent les ateliers. Comment la décrirais-tu ?

Je la décrirais comme un lieu chaleureux où nous aimons accueillir du monde. Nous sommes sensibles au beau mobilier, mais nous attachons presque plus d’importance à dénicher nos meubles qu’à les choisir dans des magazines de déco. C’est surtout l’ambiance qui a de l’importance et je trouve qu’une belle table avec une jolie vaisselle, quelques bougies et des fleurs contribuent à créer un accueil chaleureux. Nos objets viennent pour la plupart de brocantes, des puces de Saint Ouen et de lieux de voyages (en France ou ailleurs), mais aussi de La Redoute ou Ikea ! La vaisselle que nous aimons, nous la tenons de notre liste de mariage entre les assiettes Bernardaud et les verres de Biot.

Comment cuisines-tu ?

Aujourd’hui et quand il fait beau, j’ai envie de préparer des plats d’été. Ma cuisine est très simple et assez traditionnelle. J’aime bien cuisiner quand j’ai du temps le week-end, mais je suis plutôt la cuisinière qui suit des recettes ou qui demande des conseils, que celle qui improvise. Aujourd’hui j’ai préparé un tian de légumes et des burgers pour faire un barbecue. Pour cette fois, je n’ai pas besoin de recette, je choisis des legumes du soleil, je les arrose d’huile d’olive, de sel et de poivre et c’est parti ! Le steak, c’est le barbecue qui s’en charge et je rajoute des oignons, des tomates et de la moutarde, rien de plus simple et tellement bon…

Qu’aimes tu dans ta ville ?

J’habite à Paris et j’aime l’ambiance énergisante de la ville. J’aime le coin d’Opéra où j’ai travaillé des années, j’aimais sortir déjeuner rue Sainte Anne dans un japonais, allez voir les salles de vente à Drouot, et sortir le soir dans un des nombreux théâtres du coin. Aujourd’hui, nous habitons dans le 16ème dont j’apprécie le côté familial. Je vais beaucoup dans le quartier de la République où se trouvent de nombreux ateliers d’artisans avec qui je travaille ainsi que des fournisseurs. Je découvre pleins de recoins très sympas et de vitrines attirantes. Je n’ai pas spécialement de bonnes adresses attitrées, ni de restaurant phare, j’aime bien découvrir des nouveaux concepts et m’attabler au resto du coin à l’improviste.

Le repas de tes rêves

Le repas de mes rêves, je l’ai quand je vais chez mes beaux parents car mon beau-père est un excellent cuisinier et improvise des plats toujours différents aux parfums variés c’est toujours délicieux ! Quant à la mère de mon mari, elle adore les belles tables et la jolie vaisselle, donc on est toujours très bien reçu.

Découvrez les produits de cette histoire