Voici le seul résultat

Créée à la fin des années 1980 par la céramiste suisse Evelyne Porret, l’école de poterie du Fayoum est d’abord un lieu d’émancipation créative pour les enfants de ce petit village au bord d’un oasis. Depuis 30 ans, cette école volontairement très ouverte et au fonctionnement très libre, offre aux enfants un atelier et un tour à pied pour travailler la terre suivant l’apprentissage d’Evelyne et de Michel Pastore son mari. Aujourd’hui, le village compte une vingtaine de magasins de poteries, attire potiers du monde entier et anime un festival international annuel. L’histoire de cette école est aussi celle de la renaissance de la tradition céramique islamique disparue au 13ème siècle.

Ecole de poterie du Fayoum

Ecole de poterie du Fayoum

Créée à la fin des années 1980 par la céramiste suisse Evelyne Porret, l’école de poterie du Fayoum est d’abord un lieu d’émancipation créative pour les enfants de ce petit village au bord d’un oasis. Depuis 30 ans, cette école volontairement très ouverte et au fonctionnement très libre, offre aux enfants un atelier et un tour à pied pour travailler la terre suivant l’apprentissage d’Evelyne et de Michel Pastore son mari. Aujourd’hui, le village compte une vingtaine de magasins de poteries, attire potiers du monde entier et anime un festival international annuel. L’histoire de cette école est aussi celle de la renaissance de la tradition céramique islamique disparue au 13ème siècle.