7 résultats affichés

Sur des formes et modèles des 16 et 17ème siècles, Teruska crée et fait reproduire des verres, en partenariat avec des artisans souffleurs de verre de République tchèque. Ce verre a également été appelé « Waldglas » ou « Forest Glass ». Les maisons de verre ou Hütten où ils étaient soufflés à l’époque étaient situées dans les forêts du nord de l’Europe. Le bois des arbres alimentait le feu des fours dans lesquels le matériau était fondu. Le soufflage du verre est encore un processus très laborieux nécessitant souvent deux personnes pour la fabrication d’un seul verre. L’un souffle le verre, tandis que l’autre applique la décoration. Pour donner au verre l’aspect historique, une technique spéciale est nécessaire, que seul le véritable artisan peut maîtriser. La production est donc faible : 40 à 50 verres par jour. L’art du soufflage du verre se transmet de père en fils depuis des générations et chaque famille a ses propres secrets.

Teruska verre de Bohème

Teruska verre de Bohème

Sur des formes et modèles des 16 et 17ème siècles, Teruska crée et fait reproduire des verres, en partenariat avec des artisans souffleurs de verre de République tchèque. Ce verre a également été appelé « Waldglas » ou « Forest Glass ». Les maisons de verre ou Hütten où ils étaient soufflés à l’époque étaient situées dans les forêts du nord de l'Europe. Le bois des arbres alimentait le feu des fours dans lesquels le matériau était fondu. Le soufflage du verre est encore un processus très laborieux nécessitant souvent deux personnes pour la fabrication d’un seul verre. L'un souffle le verre, tandis que l'autre applique la décoration. Pour donner au verre l'aspect historique, une technique spéciale est nécessaire, que seul le véritable artisan peut maîtriser. La production est donc faible : 40 à 50 verres par jour. L'art du soufflage du verre se transmet de père en fils depuis des générations et chaque famille a ses propres secrets.