A table avec Ophelie

Quand la cuisine est affaire de générosité

ophelie_32_dyptique

PHOTOGRAPHE: LAURA WENCKER

C
‘est avec une joie immense que nous partageons enfin cet article avec vous, puisque nous avons eu la chance cet hiver de nous inviter à la table d’Ophélie Lauret. Oui, THE Ophélie de Ophelie’s Kitchen Book, super nana aux multiples facettes: maman, foodista, influenceuse, photographe, styliste… Ophelie est tout ça, mais elle est surtout super sympa. Avec un doux mélange de gaieté, d’humilité et de générosité, elle nous a reçus chez elle, cuisiné un déjeuner rien que pour nous, dressé et stylisé une table nous et partagé ses goûts, son histoire et même ses recettes gourmandes. Allez on vous laisse découvrir tout ça avec ses mots à elle.

Ophélie Ophélie… qui es-tu ?

Je m’appelle Ophélie, je suis réunionnaise et une jeune femme aux multiples casquettes ! Amoureuse, maman de deux petits bouts, infirmière, mais aussi blogueuse influenceuse, photographe et styliste culinaire, et je rajouterais: très gourmande…

Que représente la cuisine pour toi ?

La cuisine j’ai toujours baigné dedans. Dans ma famille, les femmes – et quelques hommes aussi ! – aiment passer du temps à cuisiner pour faire plaisir à tous. J’ai toujours aimé manger mais je ne me suis mise à cuisiner que sur le tard. Je suis partie vivre en France pour mes études d’infirmières et comme je voulais continuer à bien manger il a fallu s’y mettre et apprendre vite les petites recettes gourmandes de famille.

Aujourd’hui cuisiner me procure beaucoup de plaisir et d’apaisement. C’est pour moi une activité presque thérapeutique qui me permet de me concentrer, combattre mes angoisses et d’être dans le moment présent. Cuisiner, c’est aussi le meilleur moyen pour rassembler autour de soi. Personne ne dit non à un bon repas !

Quels sont tes rituels ou tes plaisirs quand tu invites les gens chez vous ?

J’aime préparer un repas avec pleins de petits plats, pour rendre la table attirante, ludique et gourmande. Par exemple si je fais une raclette, je présente un plateau d’épices pour que chacun puisse apporter sa touche. Pour parfaire le tout, un dessert fait maison et une infusion, des bougies pour la lumière douce et de la musique bien choisie.

Pour notre déjeuner aujourd’hui, j’ai préparé des nouilles sautées aux haricots verts, des beignets de poulet à la japonaise que l’on appelle Karaagé et une tarte glacée au chocolat sans cuisson. Et pour le café des madeleines au thé matcha avec un glaçage citron vert. [ndlr: recettes en fin d’article]

ophelie_06_diptyque

ophelie_18_diptyque

ophelie_27_diptyque

« La cuisine est une très belle école de la vie: on apprend, on réussit, on fait des erreurs, on apprend de ces dernières, on tombe, on se relève, on avance. »

ophelie_19_diptyque

ophelie_22_diptyqueophelie_23_diptyque

ophelie_30_diptyque  ophelie_35_diptyque ophelie_38_diptyque

Peux tu nous parler de l’atmosphère chez vous, de votre déco et touches personnelles?

Notre chez nous est en perpétuel évolution, le changement ne nous fait pas peur. Ce qui compte c’est qu’on s’y sente bien. Nous avons une grande bibliothèque – nous adorons les livres de tous genres (cuisine, voyage, politique, littérature…) et les partager avec tous, surtout avec nos enfants. Nous avons quelques objets glanés ça et là au cours de nos voyages et de la vie : un très beau tissage de mon amie Tiphaine, un grand canapé pour se lover tous les 4 dedans, et des plantes. La verdure c’est essentiel pour nous: plantes grasses, petit palmier, cactus. Notre appartement est lumineux et dispose d’une terrasse avec vue sur le parc que nous végétalisons et changeons tous les 6 mois, pour nous adapter à la saison.

La vaisselle quant à elle vient d’un peu partout, c’est un melting pot à l’image de mes origines réunionnaises. L’essentiel est le coup de coeur. Je n’ai pas de style prédéfini. J’aime les belles formes, les touches de couleurs douces, les matières brutes, le lin, le coton, et les céramiques faites à la main, agréables au toucher et apaisantes à regarder. Elles apportent douceur et subtilité à mon travail de styliste.

Décris nous le repas de tes rêves: lieux, décor, invités, menu

Je l’ai vécu ! L’été dernier au milieu du potager de la ferme Landaldea, entourée de gens bienveillants et inspirants, dans une ambiance incroyable avec un menu à partir des produits de la ferme de Valentine et Pierre… On a diné sur une grande table en bois, décorée de fleurs et de bougies, au pied du potager cultivant les légumes que nous dégustions pendant le repas. C’était magique, un moment hors du temps.

 ophelie_05_diptyque

« La décoration se fait doucement et sûrement, elle nous parle, nous remémore nos plus beaux souvenirs et moments de vie. J’aime l’idée de ne pas se presser pour la construire, on a toute la vie devant nous. »

ophelie_01_diptyque

ophelie_16_diptyqueophelie_08_diptyque

ophelie_10_diptyque ophelie_11_diptyque

La recette de madeleines au thé matcha et citron vert est par ici !

ophelie_34_diptyque

Tarte au chocolat et aux biscuits à la cannelle sans cuisson

Ingrédients

  • 170g de biscuits à la cannelle « Bastogne »
  • 60g de beurre fondu
  • 200g de chocolat noir pâtissier 
  •  25 cl de crème de soja 

Préparation

  • Réduire en poudre les biscuits à l’aide d’un mixeur ou dans un sac de congélation en passant un rouleau à pâtisserie jusqu’à l’obtention d’une poudre
  • Mélanger la poudre avec le beurre fondu jusqu’à l’obtention d’une pâte sableuse
  • Étaler la pâte en tassant bien dans un moule à tarte carré ou rectangulaire en marquant bien Les bords avec un fond amovible ou tapisser d’un film alimentaire plastique.
  • Faire chauffer la crème de soja sans la faire bouillir
  • Verser la crème de soja sur le chocolat coupé en morceaux dans un récipient, mélanger jusqu’à l’obtention d’une ganache homogène
  • Verser la ganache sur la couche de biscuits
  • Laisser refroidir et placer ensuite au congélateur pour plusieurs heures
  • Vous pouvez conserver cette tarte au chocolat, au congélateur plusieurs semaines et en découper quelques morceaux lorsque vous le souhaitez et replacer le reste au congélateur ou la sortir 40 min avant de la déguster toute entière 🙂

ophelie_17_diptyque

Découvrez les produits de cette histoire